vendredi 31 juillet 2009

The Last One ?

J'ai la manette qui me démange mais ça fait X temps que j'ai promis que je mettrai à jour ce blog, et comme je pars demain c'est donc la soirée ultime ! Pour le coup vous allez être gatés, du neuf, du vieux, du banal et de la pseudo exclusivité ;)

J'entre directement dans le vif du sujet avec un morceau qui porte bien son nom "Starter" de Boys Noize qui nous prépare un nouvel album pour Septembre si tout se passe bien, et le maxi qui est sorti il y a déjà quelques semaine promet pas mal, ça compresse, ça couine et ça maltraite les plug'ins tout en s'affinant comme le bon vin.

On change de style et passons aux vrais synthé avec Emperor Machine qui a sorti un excellent album qui lui se déguste dans la durée et qui voit l'arrivée de quelques partenaires vocaux, si vous supportez pas le moog passez votre chemin ! "Kananana" et "Space Age Pop".

Aller on va chez DFA maintenant (mes chouchous), toujours fidèles à eux même même si on quitte New York pour Chicago pour le tubesque "Simple Things" de Shit Robot. Monsieur nous raconte des truc très intéressants sur la vie (qui a dit que c'était le label de James Murphy?) et on ne peux qu'acquiescer d'autant que le piano met tout le monde d'accord.

En parlant d'unanimité s'il y a bien un groupe qui divise c'est Delia Gonzales & Gavin Russom, l'un des deux (le monsieur avec plein de poils sur le menton) se lance dans un projet solo au doux nom de Black Meteoric Star, un album du même nom, 6 morceaux longs, très longs, dont celui-ci "Dawn", ça plaira pas à tout le monde mais ça permet de bien faire redescendra la pression. Bien sûr je précise que tout usage de drogue est prohibée en France !

Un petit clin d'oeil à ceux qui me suivent sur Facebook (il doit bien avoir quelqu'un qui s'intéresse à ma morne existence lol) j'ai enfin trouvé ceci "Hiroshi Fujiwara & KUDO - Return Of The Original Art Form", après 2 années de recherches plus ou moins investies, autant dire que c'est rare, merci les Russes.

On revient en France pour Krikor qui a sorti un vraiment super méga album avec rien de moins que l'un des meilleurs morceaux de l'année "Serpico's Wallet". L'attente valait la peine, et avec Chloé c'est tout aussi bon "Everything Fades".

Un ptit tour du coté d'Infiné qui s'affirme de plus en plus comme LE label classe par excellence, tout d'abord avec ce nouveau maxi d'Agoria extrait de sa BO pour le très moyen Go Fast, j'aurai pu mettre un remix mais l'original extended éclipse complètement le reste "Solarized (extended mix". Agoria et Scalde, une affaire qui dure, y plus qu'à attendre une union sur le long terme, le mariage gai est légalisé, bon signe.

Toujours sur infiné, toujours du piano, toujours du bon il s'agit du premier maxi d'Aufgang soit Fransesco Tristano (pianiste officiel écurie infiné) et deux autres gars dont je me souviens plus le nom qui nous sortent une grosse bombe "Sonar" soit du piano, du batterie, du aérien, du turbulent, du tout bon quoi.

Pour finir les trois extrémistes capillaires de WhoMadeWho qui ont l'air un peu sous estimés voir mal-aimés, ce que je ne comprend d'ailleurs pas du tout, c'est pas bien ça ? "Cyborg".

Et en bonus une jolie reprise du Smokebelch II (Sabres Of Paradise) par Maxence Cyrin histoire de finir tout doux.

Sur ce je vais faire les valises ;)

4 commentaires:

Jesus Belamour a dit…

Wahou !!! Excellent !!! j'aime beaucoup Cyborg, elle tourne en boucle en ce moment dans la voiture. Sinon perso, je fais tourner Jeffer, la seconde piste du nouveau Boyz Noise dans Wipeout Fury, c'est extremement bon et rafraichissant! En tout cas merci, longue vie à ton blog, c'est une mine à pépites !

polofayot a dit…

j'adore le black meterotic star !

Jesus Belamour a dit…

update update update !

Luk a dit…

Sonar, c'est marqué sur la pochette : AUFGANG. En concert il y a pu au Café de la Danse et c'était mortel!