lundi 12 janvier 2009

Deep Space Galaxy (Mama)

J'ai découvert par hazard cette chose il y a quelques jours, une heureuse rencontre.


Ce serait guère surprenant si j'utilisais les adjectifs spacial ou cosmique, le nom et la pochette étant assez évocateurs comme ça... Tangerine Dream, Automat voir Arpadys viennent à l'esprit à l'écoute de "Galaxy Toobin'" ; des références un peu vieillotes mais sûres pour un album qui, s'il peut parfois paraître anecdotique ("Friday Afternoon Toobin'") se révèle par moments magnifique et offre même des instants de grâce absolue ("Things Are Looking Up" et "Toobin' Problems" font des miracles). Des défauts donc, de très bon moment aussi, comme tout album en fait, mais ce qui le différencie du reste c'est cette sincérité qui transpire pendant une heure, on sentirai un coeur qui bat derrière ces pulsations métronomiques, une âme égarée derrière ces synthétiseurs obsolètes. La réaction logique serait de me renseigner sur les faits d'armes de ces 2 jeunes damoiseaux qui composent le groupe mais non, je préfère conserver le mystère... Qui sait, peut être qu'un jour je serai de nouveau amené à les "croiser" :)

2 commentaires:

Kamiila a dit…

"C'est quoi ça ?
-Devine ?
-Huuum j'en sais rien late of the pier, thieves like us ?
-Non
-Non mais dis moi ! J'aime bien !
-Galaxy toobin', ce que tu adorais hier.
-La gourde..."
Commentaire qui sert à rien faut l'avouer =P

chemicalmat a dit…

Lol.
Ca me fait penser à te le mettre dans ta compile, comme quoi ton comm ne sera pas vain =)